Notre histoire d’amour avec la coupe du monde

NOTRE HISTOIRE D’AMOUR AVEC LA COUPE DU MONDE

Bien que les épreuves de la finale de la Coupe du monde de ski alpin 2019 soient le plus grand événement sportif organisé en Andorre, notre relation avec cette compétition de la FIS ne date pas d’hier. À différentes occasions, la station de Grandvalira, dont les pistes ont été homologuées par la FIS en 2007 et en 2013, a accueilli des événements internationaux, aussi bien masculins que féminins. Voici un petit aperçu de l’histoire du ski alpin dans notre pays. Vous verrez que nous le vivons intensément !

Le ski alpin, le sport national de l'Andorre

Le ski alpin présente un « intérêt national » en Andorre, d’après un communiqué officiel datant de 1965. Et pas uniquement au niveau des pratiquants des sports de glisse, comme en témoignent les près de 30 skieurs olympiques de notre histoire, qui ont à eux seuls participé à 10 Jeux olympiques au cours des dernières décennies. Ce sport peut également être considéré comme étant « d’intérêt national » sur le plan organisationnel : Grandvalira étant le plus vaste domaine skiable des Pyrénées, notre vocation à accueillir de grands événements nous a conduits à organiser d’importants tournois internationaux.

Par exemple, plusieurs épreuves de la Coupe d’Europe des catégories hommes (2009 et 2013) et femmes (2008, 2010 et 2011), ainsi que des épreuves de la finale de cette compétition (2014, 2015 et 2018) s’y sont déroulées. D’abord sur la piste Avet, et depuis 2014, sur Avet et Àliga.

La Coupe du monde de ski, en 2012 et 2016

La première épreuve de la Coupe du monde de ski alpin de la FIS à avoir eu lieu sur le sol andorran date de 2012. Il s’agissait alors des épreuves du slalom et du géant, qui ont couronné Tessa Worley et Marlies Schild, respectivement. Les skieuses étaient également les protagonistes de l’épreuve andorrane de l’Alpine Skiing World Cup 2016, la deuxième et dernière compétition de ce type organisée à ce jour. Cette année-là, l’épreuve combinée a été dominée par Marie-Michèle Gagnon, et le super-G, par Federica Brignone.

Plus précisément, trois de ces quatre gagnantes participeront également aux épreuves de la finale de la Coupe du monde d’Andorre 2019 : la Française Tessa Worley, la Canadienne Marie-Michèle Gagnon et l’Italienne Federica Brignone, cette dernière occupant une place de choix dans sa spécialité (géant) tout comme dans le classement général.

Qui seront les champions de la Coupe du monde de ski alpin en 2019 ? Achetez vos billets et assistez aux épreuves en direct. En tout cas, il est certain que Soldeu et El Tarter sont des noms qui sonneront désormais avec force dans le circuit des grands événements mondiaux de ce sport. Grandvalira organisera plus d’épreuves à l’avenir !

Localisation et contact

Agrandir

Qu’y a-t-il à proximité ? ?

DES ÉVÉNEMENTS À NE PAS MANQUER...

DES HÔTELS QUI PEUVENT VOUS INTÉRESSER...