Parcs Naturels d’Andorre

PARCS NATURELS D’ANDORRE

Sur toute la superficie d’Andorre, il existe trois parcs naturels, il s’agit probablement de l’une des plus grandes concentrations de ces espaces protégés dans le monde. Il y a celui de la vallée de Sorteny, celui de Madriu-Perafita-Claror et celui des Vallées du Comapedrosa. Voici les richesses de ces parcs ainsi que les points d’informations que vous trouverez pour chacun d’eux.

Vallée de Sorteny

Ce parc protégé de la commune d’Ordino s’étend des deux côtés de la rivière de Sorteny et occupe une superficie de plus de 1 000 hectares. Bien qu'il soit le plus petit des trois, sa biodiversité est très riche, avec plus de 700 espèces de fleurs et de plantes. Une grande partie de sa superficie a été aménagée d'un point de vue divulgatif. En réalité, il possède son propre jardin botanique, avec des espèces exclusives des Pyrénées présentes dans ce parc, ainsi que des itinéraires adaptés à tous les niveaux. Quant à la faune, le chamois, le triton pyrénéen et la grenouille rousse font partie de ses habitants. Dans le village de Cortinada se trouve le Centre de Natura, un espace moderne pour l'interprétation et la divulgation du parc. En outre, dans le parking principal se trouve un point d'information, ouvert en été, près du village du Serrat. À près de 10 kilomètres, à Ordino, se trouvent de nombreux établissements hôteliers grâce à la proximité de la station de ski d’Ordino Arcalís.

Madriu-Perafita-Claror

C’est le plus grand parc en Andorre, avec plus de 40 000 hectares protégés, répartis sur les communes d'Andorre-la-Vieille, Encamp, Escaldes-Engordany et Sant Julià de Lòria. Il occupe 10 % de la superficie d’Andorre, et sa beauté est spectaculaire : voilà pourquoi il a été déclaré Patrimoine de l’Humanité par l'UNESCO, dans la catégorie des paysages culturels. Des excursions guidées sont organisées en été pour découvrir non seulement la faune et la flore, mais aussi la preuve de la marque laissée par l'homme qui utilise ses ressources de manière durable depuis plus de 700 ans : les bordas (petites constructions pour l’élevage) et les restes de forges en sont quelques exemples. Il dispose de quatre grandes zones de stationnement, aux entrées principales de chaque commune. En outre, à Andorre-la-Vieille se trouve le Portal del Valle (c/ Prat de la Creu, 74-76), un centre d'accueil pour les visiteurs. Ce parc naturel possède aussi plusieurs refuges de montagne.

Vallées du Comapedrosa

C’est celui qui est situé le plus à l’est parmi les trois parcs naturelsd'Andorre, et il se trouve sur la commune de La Massana. Son légendaire Pic de Comapedrosa (2 942 mètres) est le plus haut sommet de la Principauté. Sur son territoire, vous pouvez y observer des espèces de fleurs typiques des zones alpines, comme le cyclamen ou le céraiste pyrénéen. Le lézard pyrénéen, l'aigle royal et le gypaète barbu sont quelques-uns de ses hôtes les plus habituels. Son centre d'interprétation se trouve dans la ville d’Arinsal, avec des espaces d'exposition et des présentations audiovisuelles sur le parc. Étant donné la proximité de la station de ski de Pal Arinsal, cette ville dispose d'une grande offre hôtelière, gastronomique et touristique.

Téléchargez Alpify, l’app de sécurité qui permet à l'utilisateur, en cas d’urgence, d'envoyer son emplacement exact aux équipes de secours.

Localisation et contact