Gastronomie andorrane

GASTRONOMIE ANDORRANE

AJOUTER À MON BON PLAN

La cuisine andorrane est l’héritage d’une tradition ancestrale inspirée des arômes et des saveurs de haute montagne. Elle a toujours été étroitement liée aux produits locaux et de saison, conditionnée par les saisons, et caractérisée traditionnellement par l’autosubsistance. Avec le temps, notre gastronomie s’est également enrichie des influences de la cuisine française et catalane. 

Pour préserver cette part de l’identité de la Principauté, on a créé le « Livre de recettes de la Gastronomie andorrane », qui comprend une trentaine de recettes traditionnelles. Ce livre de recettes est le fruit d’un large travail de recherche scientifique et historique, le « Corpus du patrimoine culinaire de la Principauté » répertoriant près de 400 préparations. Il s’agit d’un recueil de recettes sélectionnées qui font partie du patrimoine gastronomique vivant d’Andorre.

Aujourd’hui, il est possible de découvrir la gastronomie traditionnelle dans les maisons de haute montagne appelées « bordes ». Autrefois utilisées pour stocker le grain et abriter les animaux, elles ont été transformées en restaurants. Dans ces lieux à l’architecture originale, vous pourrez déguster les plats et les spécialités typiques de notre pays.

Mets traditionnels d’Andorre

L'Escudella est une sorte de pot-au-feu préparé avec des légumes de saison et de la viande de porc. Un plat traditionnel généralement servi en hiver et à l'occasion d'évènements populaires. La version de Noël de ce plat est connue comme soupe « de galets » ou soupe « grossa ».

Le trinxat de montagne est un plat traditionnel des Pyrénées, à base de choux d'hiver, pomme de terre, ail et poitrine de porc.

Les cannellonis à l'andorrane sont une variante de la recette catalane ; une farce de viande de mouton, de porc et de poule dans des rouleaux de pâte et nappés de sauce béchamel.

Le gibier sert à élaborer les civets de lièvre ou de sanglier ; les plats par excellence au début de la saison de chasse. Le gibier est généralement mijoté et accompagné de légumes et de champignons. Pendant lasaison de pêche, vous pourrez déguster une truite à l'andorrane, simplement poêlée avec des amandes et du jambon.

La morue était autrefois un plat principal, comme les harengs ou le congre, des poissons qu'on ne pouvait trouver que salés à la montagne. Aujourd'hui, vous pouvez déguster la recette la plus célèbre : la morue gratinée à l'aïoli.

Les champignons comme les cèpes, les lactaires délicieux, les charbonniers (Tricholoma terreum), les morilles ou les faux mousserons sont les plus fréquents. Vous pourrez les déguster en soupes, plats de riz, sauces ou en accompagnement de tous types de viandes.

L'Allioli de codony est une sauce aïoli à base de coing, huile et ail qui accompagne généralement les viandes grillées. Une sauce très présente sur les tables de montagne.

Les charcuteries de pays sont élaborées comme autrefois, après avoir tué le cochon en janvier et prennent le nom de « bringuera » « donja », « longanizas » ou boudin noir.

La chicorée sauvage ou le pissenlit sont cueillis en montagne et servis en salade. Ces feuilles vertes ne poussent qu'au printemps et sont généralement accompagnées de lardons et de fruits secs.

Les escargots « a la llauna »,sont généralement cuits sur le grill et assaisonnés d'un mélange d'épices. Ils sont servis avec un aïoli de coing, pour le plus grand plaisir des gourmets et des gourmands.

Découvrez Andorre à chaque bouchée, dans nos bordas traditionnelles !

AJOUTER À MON BON PLAN

Localisation et contact

Agrandir

Qu’y a-t-il à proximité ? ?

DES RESTAURANTS QUE VOUS DEVEZ TESTER...

DES COMMERCES QUI PEUVENT AUSSI VOUS INTÉRESSER...

DES ACTIVITÉS POUR VOUS AMUSER...

DES ÉVÉNEMENTS À NE PAS MANQUER...