Espace socioculturel Cal Pal

ESPACE SOCIOCULTUREL CAL PAL

AJOUTER À MON BON PLAN EN SAVOIR PLUS

Située au cœur de la Cortinada, à Ordino, elle se caractérise principalement par la façon dont elle a su s’adapter au fil du temps, en adoptant les traits spécifiques à chaque époque et en devenant ainsi un exemplaire unique dans la Principauté.

Un peu d’histoire...

Construite en 1347, Cal Pal est à l’origine une auberge appartenant à Bernat Escoter et à sa mère, Madame Raimunda, avant d’être cédée à Joan Pal d’Ordino, en 1435,  sous la condition de ne pas la vendre et d’y vivre de façon permanente. Servant de résidence à la famille Pal les années suivantes, ce n’est qu’à la fin du XVIIe siècle, alors qu’elle est acquise par la famille Torres - de la Maison Teixidor de Sispony. La maison finit par être vendue à Serafí Reig Ribó en 1955 par son dernier occupant, Anton Torres Armengol (El Pal), qui meurt en 1956.

L’espace socioculturel Cal Pal a pour vocation de devenir un espace de réflexion sur l’identité, l’histoire et le patrimoine andorrans.

L’évolution de la demeure :

Depuis sa construction au Moyen âge, la Maison-Musée de Cal Pal a subi plusieurs rénovations, la première remontant, d’après les écrits, au XVIe siècle. Toutefois, ce n’est qu’au début du XIXe siècle que la demeure connaît l’une de ses plus grandes remodelations, celle qui lui donnera l’aspect définitif qu’elle a aujourd’hui : un troisième corps est ajouté sur le côté, avec un pigeonnier à pans de bois et pierre blanche qui ressort des angles de la maison, de même que des galeries couvertes, construites sur la façade sud-ouest, et des finitions sur certaines poutres de la façade nord-ouest représentant des visages humains.

La demeure aujourd’hui

Après son acquisition en 1955 par l’industriel Serafí Reig, qui voulait préserver un héritage architectural menacé de disparition, la maison est soumise à une dernière rénovation consistant à reconstruire le corps du bâtiment latéral, démoli dans les années 60, dans le respect de la structure et de l’architecture d’origine de l’habitation. Le 2 mars 2011, la maison a été inscrite à l’inventaire du Patrimoine culturel d’Andorre.

Première exposition, première réflexion...

Après plus de 15 ans de fermeture, la Maison-Musée Cal Pal ouvre pour la première fois ses portes au public grâce à la femme d’affaires Maria Reig et à son petit-fils, pour présenter sa première exposition : « La première pierre », dans l’objectif d’unir l’identité andorrane à l’histoire dans un espace de réflexion unique.

Cette première exposition signée par l’artiste Jordi Fulla,  en collaboration avec la fondation Vila Casas, présente un ensemble de 15 constructions en pierre sèche qui invitent à découvrir l’histoire de la Principauté au travers de cet élément : vous pourrez découvrir l’importance de la pierre sèche dans la construction et dans l’évolution de l’élevage et de l’agriculture, de même que son usage dans d’autres constructions, le matériau se trouvant en abondance sur tous les terrains du pays.

Plus d’informations :

La Maison-Musée est ouverte uniquement le week-end : de 10 h 30 à 13 h 30 et de 15 h 30 à 18 h 30 le samedi et de 10 h 30 à 13 h 30 le dimanche.

Par ailleurs, pendant les mois de juillet et d’août, et jusqu’au 8 septembre (fête nationale de Notre Dame de Meritxell), le centre ouvrira du mardi au samedi aux horaires habituels. Le centre est fermé le lundi.

Entrée libre et gratuite. Possibilité de visites guidées pour les particuliers ou les groupes, à la demande.

AJOUTER À MON BON PLAN EN SAVOIR PLUS

Localisation et contact

Agrandir

Cal Pal, C/ de Pal, 1
La Cortinada

(+376) 338 096

info@calpalandorra.com https://museus.ad/fr/musees/cal-pal-de-la-cortinada