Messe du Coq

MESSE DU COQ

La célébration eucharistique de la veille de Noël est attribuée à différentes origines. Il y en a trois communément acceptées.

La première provient d'une légende populaire selon laquelle un coq aurait été le premier animal de l'étable à annoncer la naissance de Jésus par son chant, pour que tout le monde le sache.

Une deuxième explique qu'il y avait à Jérusalem la coutume de faire une messe à minuit qui continuait par une procession jusqu'au temple le plus important de la ville, où l'on célébrait une dernière messe, au moment du chant du coq.

Et la troisième nous amène à Rome au Ve siècle, lorsque le pape Sixte III a instauré la coutume de faire une veillée nocturne à minuit avant Noël « après le chant du coq » (expression qui vient du fait que les romains appelaient « chant du coq » le début de la journée). 

Quelle qu'en soit l'origine, il s'agit d'une tradition festive au cours de laquelle on offre du chocolat ou du vin chaud ainsi que de la coca à tous les assistants à la sortie.

En Andorre, la Messe du Coq est célébrée dans toutes les paroisses.

Localisation et contact