VIN CHAUD BRULE

Le vin chaud est une boisson d’hiver populaire, très connue partout en Europe. Comme tant d’autres spécialités gastronomiques, il varie légèrement suivant la région où il est préparé.

Traditionnellement, il s’agit de vin rouge sucré, parfumé aux fruits et aromatisé avec différentes épices : cannelle, clous de girofle, noix de muscade. La recette que nous vous proposons comprend des peaux de citron et d’orange, ainsi que des abricots secs. Une fois brûlé (il ne faut d’ailleurs pas le confondre avec le rhum brûlé méditerranéen), il acquiert la touche sucrée et l’arôme fruité qui le rendent si caractéristique et le différencient des autres vins chauds. 

Le vin chaud est préparé partout en Europe, notamment pendant les fêtes et les activités de Noël, par exemple sur les marchés traditionnels. On peut goûter du vin chaud dans les pays scandinaves ou catalans, mais aussi en Hongrie, en Bulgarie, en Allemagne, en France, en Suisse, en Italie ou en Angleterre, pour ne citer que quelques pays. En Andorre, la tradition veut qu’il soit offert à la sortie de la messe de minuit, la veille de Noël.

C'est une recette très simple, avec laquelle vous surprendrez vos convives en fin de repas.

RECETTE

Préparation :

Mettez tous les ingrédients à bouillir sur feu vif. Quand de l’écume se forme et que le mélange commence à bouillir, c’est le moment de le brûler. Tout en le brûlant, remuez avec une louche, puis quand vous voulez, éteignez le feu et servez. Sachez que plus le vin brûle, moins il restera d’alcool.

Ingrédients pour préparer du vin chaud brûlé :

- 3 l de vin
- 600 g de sucre
- un bâton de cannelle
- la peau d’un citron
- la peau de trois oranges
- une pincée de noix de muscade
- trois clous de girofle
- 300 g d’abricots secs

Bibliographie:

Livre : La nostra cuina. Menges d’aquí
Auteur : Maria Dolors Ribes Roigé / Josep Ma Troguet Ribes
2e édition : avril 2007