TORRADES DE SANTA TERESA (PAIN PERDU)

Les torrades de Santa Teresa relèvent de l’art d’accommoder les restes, en l’occurrence le pain sec ; leur origine remonte à la Rome antique.

Traditionnellement préparées pour Pâques, ces torrades sont un dessert très répandu dans les Pays Catalans, où on les nomme « gresoletes dolces », « pa de Papa » ou encore « llesquetes amb ou », entre autres. On les trouve également au Portugal (fatías douradas), à Madrid (torrijas), aux Pays-Bas et en France (sous le nom de pain perdu).

Une variante de la recette que nous proposons ici pour accommoder le pain rassis consiste à le découper en petits dés et à le faire tremper une nuit entière dans le lait saupoudré de quelques cuillères de sucre. Le lendemain, cassez 4 œufs dans le mélange, battez le tout et ajoutez quelques raisins secs. Versez dans un moule, faites cuire au four 30 minutes et... Bon appétit !

RECETTE

Préparation pour 4 personnes

Tout d’abord, faites infuser le zeste de citron dans le lait.

Puis mettez-y à tremper les tranches de pain sec.

Quand elles sont bien ramollies, égouttez-les ; elles doreront d’autant mieux.

Battez l'œuf et trempez-y les tranches pour qu’elles s’en imprègnent.

Faites dorer les tranches dans le beurre (ou le saindoux ou l’huile) et, lorsqu’elles ont pris de la couleur, égouttez-les sur une feuille de papier absorbant.

Saupoudrez-les de sucre et, si vous aimez ça, d’un peu de cannelle en poudre. Un dessert spectaculaire.

Ingrédients pour préparer les torrades de Santa Teresa :

-4 tranches de pain rassis
-500 ml de lait
-2 œufs
-Beurre
-Sucre
-Zeste de citron
-Cannelle en poudre (facultatif)

 

 

Une gourmandise traditionnelle associée à la fête de Pâques, que l’on déguste aujourd’hui toute l’année, au dessert comme au petit-déjeuner.