COCA MASEGADA

La coca est un gâteau traditionnel dans tout le bassin méditerranéen, dont l’origine se perd dans la nuit des temps. Toutefois, on pense qu’elle est née de l’excédent de pâte des pétrins, que les maîtresses de maison étalaient et saupoudraient de sucre puis faisaient cuire et servaient en fin de repas.

Il y a des coques de toutes les tailles et pour tous les goûts. Pour Eliana Thibaut i Comalada, autorité en la matière, « leur caractéristique réside dans l’immense variété de la présentation... » (Les coques catalanes, Edicions Proa, Barcelone 1995). On les classe souvent en deux grandes familles : sucrées ou salées, et ouvertes (plates) ou fermées. La plupart des recettes étant des coques ouvertes, sucrées ou salées. Dans les pays catalans, on en prépare de toutes sortes et avec des ingrédients d’origine animale et végétale très variés, qui vont du poisson à la charcuterie.

Les coques sucrées, comme la coca masegada traditionnelle d’Andorre, sont associées à des fêtes et célébrations populaires : Pâques, Noël, l’Épiphanie (dont le gâteau typique est un type de coca), et tout particulièrement la Saint-Jean, pour fêter le solstice d’été. Inversement, dans d’autres pays, notamment en Italie, la coca n’a aucune connotation festive ou religieuse.

Pour résumer, la coca est un plat populaire élémentaire de notre cuisine, que l’on retrouve dans toutes les maisons. Nous vous invitons donc à savourer notre coca masegada lors de votre prochaine visite en Andorre.

RECETTE

Préparation : 

Mélanger et bien fouetter tous les ingrédients : la préparation doit être bien épaisse, comme de la pâte à pain. Pétrir la pâte soigneusement, sans cesser de la travailler. Elle ne doit pas ramollir. Quand la pâte est prête, couper de gros morceaux, puis les aplatir au rouleau et leur donner une forme arrondie. Faire des incisions en biais sur le dessus pour former des carrés et piquer la coca avec une aiguille pour qu’elle ne gonfle pas. En général, plus il y a de farine, plus la coca est bonne.

Vous pouvez aussi la préparer avec des restes de pâte à pain si vous en faites.

Certains mettent de l’eau à la place du lait, d’autres ne mettent pas d’anis.

D’autres encore les badigeonnent d’huile et les saupoudrent de sucre avant de les faire cuire.

Ingrédients pour préparer une coca masegada :

- Œufs
- Farine
- Anis
- Sucre
- Lait
- Un trait d’eau de vie

Bibliographie :

Livre : Costumari i receptari de la gastronomia andorrana
Auteur : Maria Dolors Ribes Roigé / Josep Ma Troguet Ribes