AÏOLI AU COING

En montagne, rien ne se perd et le coing n’échappe pas à la règle. Adapté aux froides températures hivernales des Pyrénées, ce fruit de saison se cueille en automne. S’agissant d’un fruit dur et peu agréable au palais quand il est frais, le coing s’apprécie surtout en gelée, qui se conserve longtemps.

Les paysans avaient coutume d’en mélanger une partie avec de l’huile pour en faire une des variantes les plus célèbres de l’aïoli traditionnel : l’aïoli au coing.

Dans notre principauté et dans les contrées pyrénéennes alentours, l’aïoli au coing est un condiment très apprécié qui se marie avec toutes sortes de plats, que ce soit de viande ou de poisson ; quand il n’est pas dégusté directement sur une belle tranche de pain. La tradition le définit comme l’un des plats typiques de la paroisse d’Andorre-la-Vieille.

L’aïoli au coing est une sauce jaune épaisse un peu rosée, légèrement piquante au palais, voire un peu amère.

Comme d’autres mets de montagne, c’est un aliment très nourrissant. On le prépare avec des ingrédients très simples : de l’ail, des coings et de l’huile d’olive, qui sont très bénéfiques pour l’organisme grâce à leurs propriétés antibactériennes, antiparasitaires et anticancéreuses (notamment l’ail cru). Le coing est un fruit à faible teneur en sucre et riche en fibre et en vitamine E, c’est-à-dire antioxydant. La forte teneur en acides gras monoinsaturés et antioxydants de l’huile d’olive est bien connue. Ajoutons qu’en bon mets de montagne, il est aussi plutôt calorique !

RECETTE

Préparation:

Faites bouillir les coings et la poire d’hiver (une poire pour trois coings). Quand ils sont bien cuits, passez-les au presse-purée puis laissez refroidir. Quand le mélange est froid, hachez l’ail et mettez-le dans une casserole profonde dans laquelle vous pourrez bien travailler pour faire l’aïoli. Salez, ajoutez la poire et le coing et avec un pilon mélangez tout en ajoutant lentement l’huile d’olive (un demi-litre d’huile). Mélangez toujours dans le même sens en faisant attention que le mélange ne tourne pas. Il doit être très épais. Si vous n’en avez pas assez, ajoutez de l’huile et rectifiez la quantité de sel.

Ingrédients pour préparer l’aïoli au coing :

- Coings
- Poire d’hiver
- Ail
- Œufs
- Huile
- Sel

Bibliographie : 

Livre : Cuina casolana d’Andorra
Auteur : Mª Dolors Ribes Roigé
Édition : 1991