Flâner dans le centre historique d’Andorre-la-Vieille

FÂNER DANS LE CENTRE HISTORIQUE D’ANDORRE-LA-VIEILLE

AJOUTER À MON BON PLAN

Vous y découvrirez les débuts de la vie politique en Andorre, l’architecture traditionnelle andorrane et de nombreuses autres curiosités. Prêt ?

PREMIER ARRÊT : Comú d’Andorre-la-Vieille

Nous sommes en plein centre d’Andorre-la-Vieille, et nous démarrons notre visite sur la place Príncep Benlloch, aux portes de la vieille ville de la capitale. Devant vous se dressent deux bâtiments (il y en avait trois à l’origine), un moderne et un datant de l’époque médiévale : la mairie, avec le presbytère et le cachot, et l’église Sant Esteve.

Le bâtiment du Comú, siège de la mairie de la capitale, a été construit au début du XXe siècle. Même s’il s’agit visuellement d’un bâtiment moderne, la création des Comuns actuels remonte aux assemblées des chefs de famille, organisées périodiquement depuis l’époque féodale. Parmi ses droits et ses obligations, le Comú s’occupait des aspects fondamentaux de la vie économique et sociale de la paroisse, tels que le contrôle des ressources naturelles, la gestion des pâturages et des zones de culture ainsi que l’entretien des chemins. Des Cònsols étaient nommés en tant que plus hauts représentants de cette assemblée.

Juste en face du Comú se trouve l’église Sant Esteve. Construite à l’époque médiévale, cette église présente divers styles architecturaux. Parmi ses nombreuses curiosités, vous pourrez distinguer son abside semi-circulaire au style roman, la plus grande des églises romanes de la Principauté.

À ce stade, vous aurez déjà remarqué une petite fenêtre qui donne sur le sous-sol entre l’église et le Comú : il s’agit d’un ancien cachot médiéval datant du XVIe ou du XVIIe siècle.  La partie intérieure mesure environ 2 m2 pour 9 m2 de profondeur. Elle est entièrement construite en pierre, avec un bloc de roche qui ressort, et une partie de la voûte pavée qui la recouvrait. Le cachot est un bon exemple d’architecture civile et fut utilisé pour emprisonner des criminels ayant commis des délits mineurs. 

DEUXIÈME ARRÊT : À la découverte de la Casa de la Vall !

En parcourant le centre historique, vous découvrirez tout le charme de l’Andorre de jadis, avec ses rues en pierre et ses maisons et autres établissements qui ont conservé leur structure d’origine. C’est l’endroit idéal pour profiter d’une pause, vous désaltérer ou prendre des photos. Vous aurez l’impression de remonter le temps !

Pendant votre visite, vous découvrirez des sculptures très importantes, parmi lesquelles le « Ball de Contrapás », qui est une œuvre du sculpteur andorran Sergi Mas, sculptée dans du ciment et du marbre en 1977. Ce monument est un hommage à la danse typique du folklore andorran où tous les participants doivent se tenir la main tout en suivant les indications du « cap de ball ».

Découvrez l’histoire de la Casa de la Vall...

À quelques mètres devant vous, vous trouverez la place du Consell où se dresse le plus petit parlement d’Europe : la Casa de la Vall ! Ce bâtiment emblématique date de 1580. Construit en tant que demeure et tour de défense de la famille Busquets, il a finalement été racheté par l’ancien Consell de la Terra en 1702, afin d’être transformé en siège permanent du Consell General ou parlement d’Andorre. Cette institution a été une entité clé dans la vie andorrane pour la préservation de l’indépendance du pays et pour l’évolution de ses fonctions tout au long de ces presque six siècles, jusqu’en 1993 avec l’approbation par référendum de la Constitution d’Andorre. La Casa de la Vall a été utilisée jusqu’en 2011. Sur la même place se trouve le nouveau bâtiment du Parlement andorran qui abrite 28 sièges représentant tous les Andorrans et toutes les Andorranes.

Une vue imprenable depuis la place

Une fois dehors, ne manquez pas la magnifique vue depuis la place. Vous profiterez non seulement d’une vue spectaculaire sur l’Andorre, mais vous pourrez également admirer une autre œuvre d’art : les 7 poètes pensants, ode du sculpteur barcelonais Jaume Plensa aux 7 paroisses d’Andorre. Au crépuscule, chaque penseur prend vie en s’illuminant de mille couleurs afin de vous offrir une image spectaculaire du centre-ville.

Et pour clôturer l’agréable balade de cette après-midi, après avoir découvert toutes les curiosités de cette vieille ville, le moment est venu de déconnecter et de faire appel à vos autres sens. Pour cela, nous vous conseillons le restaurant 1940, un lieu où vous pourrez déguster la gastronomie typique du pays, en vous délectant, entre autres, de plats délicieux à la carte ou au menu du jour.

Et pour finir...

Pour vous rendre dans ce restaurant, vous passerez à côté de la maison Cisco de Sans, un établissement hôtelier qui fut l’un des premiers à s’établir en tant qu’auberge à la fin du XIXe siècle. En observant l’architecture de ce bâtiment et son emplacement, nous pouvons facilement imaginer l’arrivée des voyageurs qui venaient se loger dans cette charmante auberge.

Découvrez le centre historique d’Andorre-la-Vieille et plongez dans son histoire grâce à cette balade culturelle.

AJOUTER À MON BON PLAN

Localisation et contact

Agrandir