Femina Feminae

«FEMINA FEMINAE.»

10 de October - 10 de September

Le musée Carmen Thyssen d’Andorre présente sa troisième exposition : « Femina Feminae, les muses et la collectionneuse. De Piazzetta à Delaunay ».

«femina feminae.»

Cette année, la nouvelle exposition du musée Carmen Thyssen d’Andorre génère enthousiasme et impatience : dans ces œuvres, la figure de la femme est la seule et unique vedette !

Avec cette troisième édition, le musée s’affirme à nouveau et plus que jamais sur le marché andorran, avec des œuvres plus profondes qui rendent hommage aux femmes, en tant que collectionneuse, muse, peintre et artiste.

L’œuvre de cubisme orphique « La Grande Portugaise » de Delaunay sera l’œuvre phare de l’exposition (avec une peinture à l’huile aux proportions considérables) qui représentera l’image promotionnelle de cette troisième édition d’art du musée, avec la « Bergère nue couchée » de la seule artiste féminine Berthe Morisot.

« Femina Feminae, les muses et la collectionneuse » sera à ce jour l’édition « la plus variée et la plus large » du musée, avec un total de 28 œuvres. Vous y trouverez 26 peintures sur toile et, pour la première fois dans l’histoire du musée, l’apport de deux sculptures en bronze : « Grand nu assis », l’une des rares sculptures réalisées par Henri Matisse avant de se consacrer définitivement à la peinture, et « L’Esclave » du sculpteur Josep Clarà, originaire d’Olot.

Pour terminer, vous pourrez également contempler des œuvres aussi uniques et curieuses que « Sur la plage » de l’américain Winslow Homer, qu’il a décidé de briser en deux à cause d’une mauvaise critique, et « Portrait d’une jeune écossaise », un montage sur toile à double face de l’allemand Conrad Felixmüller, où vous apprécierez deux styles d’art : le portrait cubiste « d’Elfriede Huasman » d’un côté, et le « Portrait d’une jeune écossaise » peint 12 ans plus tard de l’autre côté, dans un style expressionniste.

 

« Femina Feminae, les muses et la collectionneuse » réunit trois siècles d’art, de l’année 1720 avec « Portrait d’une jeune de profil » de Piazzeta à l’œuvre la plus moderne et actuelle, « Aniela9 », du britannique Julian Opie, élaborée sur du vinyle et du bois, et achevée en 2011.

Lieu et dates : « Femina Feminae, les muses et la collectionneuse. De Piazzetta à Delaunay » sera visible jusqu’au 10 septembre 2019 au musée Carmen Thyssen d’Andorre (Av. Carlemany, 37, Escaldes‑Engordany).

Plus de renseignements sur l’exposition, les entrées et les activités au Musée Carmen Thyssen d’Andorre .

Localisation et contact

Museu Carmen Thyssen
Escaldes-Engordany

www.museucarmenthyssenandorra.ad