LES CRÈCHES

LES CRÈCHES

CAN, SJL, ESC


La représentation de la naissance de l'Enfant Jésus est une tradition très répandue et populaire dans la plupart des foyers en Andorre.

CAN, SJL, ESC


On sait, comme l'explique la Bible, que l'Enfant est né à Bethléem dans une étable et qu'on le mit dans une mangeoire appelée crèche pour que les animaux qui s'y trouvaient puissent lui tenir chaud.

C'est à Prague qu'a été faite la première crèche connue en 1562. En Catalogne et en Andorre, à l'instar des pays de la Méditerranée chrétienne, la tradition est si enracinée que la préparation et la représentation de la crèche est devenue une véritable discipline artistique à l'origine de grandes œuvres d'art. La crèche géante de Canillo, que vous pouvez découvrir dans les rues et les places de la ville, en est l'exemple.

Les crèches vivantes sont une variante très populaire. Selon les experts, leur origine remonte à 1223 en Italie lorsque Saint François d'Assise en créa une pour la première fois.

Dans les pays de langue catalane, l'Andorre a le privilège d'avoir été la pionnière dans cette activité grâce à Esteve Albert i Corp, créateur et promoteur de la crèche vivante d'Engordany qui a été organisée pour la première fois en 1956. En 2014, cinquante ans après sa dernière représentation, Escaldes-Engordany a réédité la crèche d'Engordany avec un grand succès de participatif et populaire.

Toujours en lien avec la naissance de Jésus, les terres de langue catalane ont une autre tradition, les représentations des Pastorets (petits bergers). Les origines remontent aux représentations des drames religieux qui se faisaient au Moyen-Âge, les « officium pastorum » (adoration des bergers). Actuellement, cette représentation théâtrale est très répandue et, depuis 1994, elle se produit chaque année à Sant Julià de Lòria, dans l'esprit de l'œuvre originale de Josep M. Folch i Torres.